À propos

Notre mission

Développer et fabriquer des produits de santé de qualité, sécuritaires et efficaces et rendre les éleveurs et producteurs autonomes dans le maintien de la santé de leur élevage.

Nos valeurs

  • Penser globalement, agir localement.
  • Contribuer à ce que les aliments produits par nos clients soient sains pour les consommateurs et pour l’environnement.
  • Promouvoir une santé globale. 
  • Encourager une gestion raisonnée et consciente, gage de longévité des vaches laitières et donc de rentabilité pour l’éleveur.

La méthode Solidago installe avec son client le bien-être et l’équilibre.

Notre méthode consiste à une approche respectueuse de la nature et à des protocoles qui fonctionnent,  des produits «à faible risque» assemblés à la main en appliquant les bonnes pratiques et une équipe expérimentée qui travaille en étroite collaboration avec les éleveurs.

Notre approche renforce la faculté d’adaptation des bêtes au stress créés par les changements et anticipe les différentes étapes importantes de leur vie, en s’assurant :

  • de drainer ses filtres, le foie et les autres émonctoires;
  • de stimuler et de renforcer son système immunitaire;
  • d’éliminer les parasites;
  • d’assurer la re-minéralisation.

La prévention des déséquilibres alimentaires, cause principale de “maladaptation”, réduira le besoin d’avoir recours à ces remèdes de façon indue, ce qui augmentera leur efficacité lorsque nécessaire et diminuera le développement de la résistance.

Historique

Depuis 1989, Labo Solidago s’est donné une mission et a développé une expertise pour rendre les producteurs et éleveurs plus autonomes.

1989 à 2009

Développement de formules et de produits homéopathiques de qualité, sécuritaires, de stimulation et de soutien (réadaptation) pour la production laitière : drainage, immunité, reminéralisation et autres produits facilitant l’adaptation aux moments critiques de l’élevage ou permettant d’obtenir des résultats techniques satisfaisants pour l’éleveur/producteur : la qualité du lait, les cellules somatiques, les facteurs influençant la qualité du lait au moment du vêlage, la réduction des facteurs pro-inflammatoires pendant les pics de production, la déminéralisation au moment de la persistance, l’immunité, etc…

Démarche de développement de formules et de produits homéopathiques adaptés à des types de productions différents, tels que la production ovine, caprine, porcine, bovine.

Enseignements – formations aux producteurs/éleveurs pour identifier les facteurs et les moments d’adaptation importants pour leur troupeau et la production afin qu’ils puissent stimuler ou soutenir ces facteurs de bien-être et de productivité, trouver l’équilibre, même prévoir / prévenir.

Développement d’outils d’observation, d’identification, d’enseignement.

Expansion au Canada, en France.

2009-2016

Développement de l’ampleur de la démarche de prévision et de prévention des facteurs d’adaptation et de performance : développement d’une nouvelle ligne de produits homéopathiques d’utilisation simplifiée et préventive.

Élargissement de l’approche intégrée, de la méthode et des outils spécifiques à d’autres types de production : lapins et poules : nouveaux produits LP.

Nouveaux développements dans l’approche individualisée des facteurs de développement, d’adaptation et de performance des animaux domestiques : chats, chiens, chevaux.

2017

En mai 2017, le gouvernement du Canada a rendu public des modifications au Règlement sur les aliments et drogues (drogues d’application vétérinaire — résistance aux antimicrobiens).

En voici un extrait : “ La résistance aux antimicrobiens (RAM) constitue une sérieuse menace de plus en plus préoccupante pour la santé publique au Canada et partout dans le monde. En raison du nombre croissant de microbes résistants aux médicaments antimicrobiens (ou aux antimicrobiens), ces médicaments perdent de leur efficacité pour prévenir et contrôler les infections. Le mauvais usage ou l’usage excessif d’antimicrobiens pour traiter les animaux est un facteur important de l’émergence et de la propagation de la RAM. L’apparition et propagation d’agents pathogènes résistants aux antimicrobiens chez les animaux peut menacer la santé publique lorsque ces agents sont transmis à l’humain par les aliments ou l’eau. Les infections résistantes aux antimicrobiens sont associées à un risque accru de décès, à des maladies d’une complexité accrue, à des séjours prolongés à l’hôpital et à une hausse du coût des traitements. Selon l’information disponible, près de 80 % du volume total d’antimicrobiens vendus au Canada est destiné à une application vétérinaire.”

Ces modifications permettent désormais l’importation et la vente de produits de santé animale (PSA) au Canada, considérés à faible risque, comme les produits homéopathiques destinés aux animaux de compagnie et/ou à la consommation humaine.  Depuis novembre 2017, la Direction des médicaments vétérinaires de Santé Canada met en oeuvre son Programme de notification de santé animale (PSA) pour “faciliter l’accès à des produits de santé animale à faible risque, à titre d’outils supplémentaires pour favoriser la santé et le bien-être animal.” (Plus d’information)

Normes qualité BPF

Notre gamme de produits est formulée selon les exigences de qualité, d’efficacité et de sécurité, afin de répondre aux normes des bonnes pratiques de fabrication (BPF) de Santé Canada .