HoliFem- Pour les différentes étapes de la vie hormonale de la femelle
HoliFem- Pour les différentes étapes de la vie hormonale de la femelle
HoliFem- Pour les différentes étapes de la vie hormonale de la femelle

HoliFem- Pour les différentes étapes de la vie hormonale de la femelle

Prix régulier $20.00
Prix unitaire  par 

Entrez les codes promotionnels suivants pour obtenir un tarif réduit à l’achat de 4 bouteilles ou 8 bouteilles et plus! Appelez-nous pour obtenir d'autres formats!
Minimum Offre Code promotionnel
4 bouteilles 3% RABAIS4
8 bouteilles 7% RABAIS8

Espèces visées: Chat, chien et cheval

Approuvé pour la vente par Santé Canada - No: NN.Z9R0

Tonique féminin pour allaitement, remise en forme, convalescence et fertilité.

Les chaleurs (l’œstrus) chez les animaux 

L'œstrus, ou les chaleurs, est la période durant laquelle une femelle mammifère est fécondable et recherche l'accouplement en vue de la reproduction.  

Que le ou la première qui ne s’est jamais dit : Je ferais bien faire une portée à mon animal pour conserver un souvenir d’elle lève le doigt ! Pour d’autres d’entre vous, vous avez souhaité vous lancer dans votre passion de l’élevage pour reproduire une race, ou plusieurs, avec des qualités de beauté et de comportement. 

Comme chez les humains, la maternité est une période magique (oui d’accord, quand on oublie les nausées, les contractions, les vergetures, les nuits sans sommeil…)  Les périodes de chaleurs ne surviennent pas qu’en été…  

Chez la chatte

En général, les premières chaleurs de la chatte surviennent vers l’âge de 7 à 9 mois et (photo Hollidogtime.com) 

coïncident avec l’accroissement de l’ensoleillement.  Mais elles suivent aussi un rythme saisonnier : deux ou trois cycles au printemps (vers mars-avril), puis de nouveau en été (juin-juillet).  À l’occasion, une troisième période survient à l’automne. Chaque période de chaleurs a une durée d’environ trois semaines au cours desquelles la femelle est fécondable pendant 6 à 10 jours.  

C’est pourquoi la chatte est considérée comme une poly-oestrienne saisonnière (plusieurs périodes de chaleurs avec quelques jours de répit). Au moment des chaleurs, la chatte se montre encore plus câline, se frotte sur les pieds de table ou de chaises et sur vos jambes.  

Elle peut se rouler par terre, relever le derrière, présenter des signes de nervosité et d’impatience, refuser de manger et même uriner par terre. Au plus fort, elle ne voudra plus dormir et miaulera de désespoir pour attirer le mâle qui viendra la délivrer (et nous avec!)

En effet, les chattes ovulent uniquement après l’accouplement. Ce qui explique le retour des chaleurs après une courte période de repos.  L’accouplement est la seule solution pour mettre fin à ce « supplice ». (photo Dr Milou) 

Chez la chienne 

La chienne présente un cycle sexuel que l’on appelle mono-oestrien, c’est-à-dire qu’elle a un ou deux cycles ovulatoires par année, séparés par des intervalles de repos sexuel relativement longs d’environ six mois. 

Les fameuses chaleurs se divisent en deux phases : le pro-œstrus et l’œstrus. La première phase, le pro-œstrus, dure entre 7 et 11 jours. Lors de cette période, la vulve devient œdémateuse (enflée) et l’on observe des pertes vulvaires sanguines plus ou moins abondantes. À ce moment, même si les femelles se montrent très intéressées, elles résistent à l’avance des mâles. 

La deuxième phase, l’œstrus, dure environ 8 à 10 jours. C’est lors de cette période que l’accouplement se produit, car les femelles sont alors réceptives. Pour déterminer à quel moment l’ovulation est la plus propice à l’accouplement, il faut savoir que le premier jour des chaleurs correspond au premier jour des saignements. Ainsi, il est facile de déterminer que l’ovulation survient en moyenne vers le 13e jour, avec un écart de plus ou moins deux jours. 

Chez la jument 

En élevage, la reproduction du cheval dépend essentiellement du cycle sexuel de la jument qui dure de 21 à 23 jours, l’étalon mature étant naturellement toujours actif. La gestation du poulain dure onze mois et la jument a besoin de soins constants pendant cette période. En élevage, la reproduction du cheval est contrôlée. On sait que les chevaux mâles sont pubères entre 12 et 18 mois, mais on les utilise comme étalons reproducteurs seulement lorsqu’ils ont atteint l’âge de 4 ans. Les juments, quant à elles, connaissent leurs premières chaleurs et deviennent fertiles à partir de 2 ans. Mais en élevage, elles ne sont pas présentées à un étalon reproducteur avant l’âge de 3 ans. Le cycle sexuel de la jument est déterminant dans la reproduction du cheval.  Il faut parvenir à déceler sa période d’ovulation pour avoir de bonnes chances d’obtenir un poulain. Pour cette opération, les conseils et le suivi vétérinaire sont souvent nécessaires.  (photo cheval partage) 

 Les cycles sexuels de la jument durent entre 21 et 23 jours. Durant la première période de son cycle, appelée dioestrus, l’hormone d’œstrogène est libérée par les ovaires, et des follicules (entre 1 et 3) commencent à se développer. Durant la deuxième partie de son cycle, appelée oestrus, qui dure entre trois et douze jours, elle entre dans sa période de chaleur à la fin de laquelle un des follicules génère l’ovule fécondable. C’est lorsqu’elle est en période d’ovulation que la jument accepte de recevoir l’étalon. Il est donc nécessaire d’effectuer un suivi vétérinaire par échographie, ou de la présenter régulièrement à un mâle pour déterminer le moment propice à la reproduction. 

La gestation 

La durée de la gestation chez la jument  est de onze mois. Un suivi vétérinaire est effectué par échographie. Dans 80 % des cas, la jument donne naissance à un seul poulain, mais il peut arriver qu’elle accouche de deux. Il n’y a aucun moyen de déterminer à quel moment va se déclencher le poulinage. Seule une observation attentive de son comportement permet de le soupçonner : elle s’isole, semble nerveuse et ses mamelles sont gonflées. 

Le poulinage de la jument 

Normalement, la jument pouline debout, même s’il peut arriver qu’elle s’allonge pour le faire. L’expulsion du poulain est rapide. Le processus dure entre cinq et vingt minutes. Une fois son poulain expulsé, la jument rompt le cordon en le mordant et lèche son poulain pour le nettoyer. Entre une et trois heures après sa naissance, le poulain est en mesure de se lever et de téter sa mère afin de continuer sa croissance. 

 

Maintenant que vous en savez peut être un peu plus, nous tenions à rendre hommage à la famille des Syngnathidae chez qui c'est le mâle qui subit la gestation, Monsieur, félicitations et en plus vous êtes beau gosse! (photo Québec Science) 

 

 Sur le papier tout ceci est très joli et attendrissant, mais, et les femelles humaines le savent, ce n’est pas toujours facile à vivre ! De la puberté à la ménopause (la ménopause n’existe pas chez les chiennes, ni les chattes, ni les juments), les défis hormonaux sont nombreux tant physiquement : mises bas difficiles avec des hémorragies, des anémies, des problèmes de lactation, faiblesse, perte de libido, tumeurs, fertilité faible, fatigue, etc. -  que psychologiquement : dépression post partum, refus du mâle, abandon des petits etc. 

HOLIFEM

Il est donc indispensable de soutenir les femelles tout au long de leur vie de « mamans »!

 En choisissant les ingrédients qui composent HoliFem, Martine Jourde notre Homéopathe en chef, forte de ses 40 années d’expérience, a tenu compte de plusieurs facteurs tels que la synergie entre les remèdes pour renforcer leur efficacité et une approche de la médecine chinoise traditionnelle.  
« Nos solutions homéopathiques ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis vétérinaire. » 

 


Ingrédients et excipients

Agnus Castus, Actea racemosa, Alfafa, Aristolochia, Borax, China, Cocculus, Echinacea, Gallium aparine, Gratiola, Lactuta virosa, Lilium tigrinum, Onosmodium virginianum, Phosphorus, Phytolacca, Ricinus, Thyroïde, Urtica urens, Ustilago. Excipients: eau, alcool

Précautions

Garder hors de la portée des enfants. Mettre les produits à l’ombre, loin des prises électriques et des sources de chaleur. Il n’est pas nécessaire de mettre le produit au réfrigérateur.

Contrindications
Vous pouvez utiliser les produits homéopathiques en même temps que les médicaments, il n'y a pas de contrindications.

Huiles essentielles
Si vous utilisez des huiles essentielles, il faudrait donner d’abord le produit homéopathique et attendre au moins quelques heures avant d’appliquer les huiles essentielles.

Mode d'emploi

Agiter la bouteille en la frappant dans la paume de la main avant chaque utilisation afin de dynamiser le produit.

Comment donner les gouttes?

Pour administrer les gouttes, positionnez-vous derrière l’animal et d’une main, maintenez la tête fermement et avec l’autre main, mettez le compte-goutte dans la commissure de la gueule, pincez la pipette et mettez le nombre de gouttes nécessaires.

- Pour les chatons et chiots, donnez un maximum de 2 à 3 gouttes.

- Les chats et chiens adultes, environ 8 gouttes

- Les plus gros chiens, 50 kg et plus : 10 à 12 gouttes.

- Les chevaux : 10 ml

Facile à administrer

Il est préférable de mettre les gouttes directement dans la gueule mais vous pouvez aussi mettre quelques gouttes sur sa nourriture ou encore mettre une giclée dans son eau de boisson. Ne pas mettre 2 produits différents dans l’eau de boisson.

Si vous devez donner 2 produits différents, il attendez au moins 5 minutes entre chaque prise.

Plus les symptômes sont intenses, plus il faut augmenter la fréquence. Diminuer les prises en fonction de l’amélioration de l’état. NE JAMAIS DONNER LES PRODUITS À LONG TERME, À MOINS DE L'AVIS CONTRAIRE DE L'HOMÉOPATHE.

Comme chaque animal est différent, nous offrons un service personnalisé. Il est donc préférable de communiquer avec nous pour connaître la façon de procéder.


Français