HoliJunior - pour une croissance en santé du chaton, chiot et poulain.
HoliJunior - pour une croissance en santé du chaton, chiot et poulain.
HoliJunior - pour une croissance en santé du chaton, chiot et poulain.

HoliJunior - pour une croissance en santé du chaton, chiot et poulain.

Prix régulier $20.00
Prix unitaire  par 

Entrez les codes promotionnels suivants pour obtenir un tarif réduit à l’achat de 4 bouteilles ou 8 bouteilles et plus! Appelez-nous pour obtenir d'autres formats!
Minimum Offre Code promotionnel
4 bouteilles 3% RABAIS4
8 bouteilles 7% RABAIS8

Espèces visées: Chat, chien et cheval

Approuvé pour la vente par Santé Canada  - No: NN.L7C3

Croissance et maturation du jeune chaton, chiot, poulain.

La croissance est une étape clé à ne pas manquer. Elle déterminera la santé future de votre animal. 

Il y a les maladies auxquelles il faut être attentifs. Chez le chaton, on peut rencontrer des cas d’herpès virus, calicivirus, coronavirus, virus leucémogène (leucose) et de l’immunodéficience féline (sida du chat), virus de la panleucopénie féline (typhus)…tous sont potentiellement dangereux pour le chaton, et peuvent, pour certains, être transmis par la mère elle-même, pendant la gestation ou via le lait.   

Chez le chiot on peut noter, la parvovirose, maladie canine hautement contagieuse chez les chiots âgés entre 12 semaines et 3 ans. Elle est transmise par contact direct ou excrément chez les chiots non-vaccinés. 

La maladie de carré causée par un virus qui touche surtout les poumons, les intestins ou le système nerveux. La toux de chenil est une infection bactériale. L’adénovirus, infection contagieuse et virulente qui peut causer chez le chiot l’hépatite de Rubarth. Et enfin, la tristement célèbre leptospirose, maladie bactérienne qui touche les reins et le foie. Elle est transmise via de l’eau contaminée ou de l’urine infectée. 

Concernant le poulain

La septicémie concerne principalement le poulain au cours des premiers jours de sa vie, notamment en cas de défaut d’immunité (mauvaise prise du colostrum). Cette infection peut notamment être transmise in utero par le placenta ou au moment de la naissance. Elle peut également démarrer par une infection du nombril. 

C’est l’une des principales causes de mortalité chez les jeunes poulains. La diarrhée est une des maladies du poulain assez courante chez les jeunes poulains et n‘est pas toujours grave.  Les déformations des membres du poulain sont assez fréquentes à la naissance mais la plupart peuvent être bien corrigées afin d’éviter des défauts d’aplomb handicapants par la suite. 

La rhodococcose est la plus connue des maladies du poulain. Mortelle dans 80% des cas, elle touche les jeunes chevaux entre 0 et 6 mois. Cette maladie est transmise par la bactérie Rhodococcus, que l’on peut trouver dans les poussières dans le sol et dans les crottins. Si les chevaux adultes peuvent être porteurs de la bactérie, elle n’est dangereuse que pour les poulains. 

Petits rappels utiles :  

Les chiots et les chatons sont très mignons, craquants, mais qu'ils ont beaucoup beaucoup beaucoup d'énergie. Si vous recherchez la tranquillité et souhaitez conserver une certaine liberté, optez plutôt pour un animal déjà adulte. 

Une alimentation trop riche ou donnée en quantité trop importante entraine une prise de poids trop importante par développement de tissus gras. Le surpoids, qu’il soit « gras » ou « maigre », va conduire à des troubles : malformations articulaires et obésité en particulier. Il est donc déconseillé de nourrir un petit à volonté.  

Pour limiter les défauts de croissance ostéo-articulaires de votre animal, bien surveiller son alimentation est indispensable. Il est également conseillé de limiter tout exercice intense en pente (montée ou descente) : le poids est alors déporté sur les antérieurs ou les postérieurs et sollicite trop ses articulations très fragiles. 

 

Photo : https://eleveurs-canins.skyrock.com/2.html 

Le comportement de votre animal va aussi se développer. Afin qu’il trouve sa place au sein de votre foyer, une éducation appropriée est nécessaire. C’est au plus tôt qu’il vous faut mettre en place cette éducation. Au moment de la puberté, la mise en place des hormones sexuelles induit des modifications qu’il faut connaitre et maitriser.  

Durant la phase de croissance, et en particulier autour du « pic de croissance », il est conseillé de peser votre animal régulièrement, de surveiller ses aplombs (position des pattes) et d’adapter son alimentation en fonction de sa courbe de croissance. 

Son programme d’éducation doit aussi être adapté, autant pour développer correctement son caractère que pour limiter les risques ostéo-articulaires. 

Une croissance harmonieuse est garante d’un animal équilibré, en bonne santé, et fonde les bases de sa longévité à vos côtés. 

HOLIJUNIOR

Il faut donc soutenir son développement global, sa croissance et la maturation générale de son système physiologique dont la bonne évolution de son microbiote intestinal, le développement de son système immunitaire, hormonal et nerveux. 

En choisissant les ingrédients qui composent HoliJunior, Martine Jourde notre Homéopathe en chef, forte de ses 40 d’expérience, a tenu compte de plusieurs facteurs comme la synergie entre les remèdes pour renforcer leur efficacité, et une approche de la médecine chinoise traditionnelle.    

« Nos solutions homéopathiques ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis vétérinaire. »   


Ingrédients et excipients

Aethusa cynapium, Antimonium crudum, Belladonna, Calcarea sulfurica, Carcinosinum, Chamomilla, Cina, Lac caninum, Luesinum, Lycopodium, Magnesia carbonica, Medorrhinum, Mezereum Natrum phosphoricum, Podophyllum,Thuya, Tuberculinum bovinum. Excipient: eau, alcool

Précautions

Garder hors de la portée des enfants. Mettre les produits à l’ombre, loin des prises électriques et des sources de chaleur. Il n’est pas nécessaire de mettre le produit au réfrigérateur.

Contrindications
Vous pouvez utiliser les produits homéopathiques en même temps que les médicaments, il n'y a pas de contrindications.

Huiles essentielles
Si vous utilisez des huiles essentielles, il faudrait donner d’abord le produit homéopathique et attendre au moins quelques heures avant d’appliquer les huiles essentielles.

Mode d'emploi

Agiter la bouteille en la frappant dans la paume de la main avant chaque utilisation afin de dynamiser le produit.

Comment donner les gouttes?

Pour administrer les gouttes, positionnez-vous derrière l’animal et d’une main, maintenez la tête fermement et avec l’autre main, mettez le compte-goutte dans la commissure de la gueule, pincez la pipette et mettez le nombre de gouttes nécessaires.

- Pour les chatons et chiots, donnez un maximum de 2 à 3 gouttes.

- Les chats et chiens adultes, environ 8 gouttes

- Les plus gros chiens, 50 kg et plus : 10 à 12 gouttes.

- Les chevaux : 10 ml

Facile à administrer

Il est préférable de mettre les gouttes directement dans la gueule mais vous pouvez aussi mettre quelques gouttes sur sa nourriture ou encore mettre une giclée dans son eau de boisson. Ne pas mettre 2 produits différents dans l’eau de boisson.

Si vous devez donner 2 produits différents, il attendez au moins 5 minutes entre chaque prise.

Plus les symptômes sont intenses, plus il faut augmenter la fréquence. Diminuer les prises en fonction de l’amélioration de l’état. NE JAMAIS DONNER LES PRODUITS À LONG TERME, À MOINS DE L'AVIS CONTRAIRE DE L'HOMÉOPATHE.

Comme chaque animal est différent, nous offrons un service personnalisé. Il est donc préférable de communiquer avec nous pour connaître la façon de procéder.


Français